contrecoup


contrecoup

contrecoup [ kɔ̃trəku ] n. m.
• 1560; de contre- et coup
1Vx Répercussion d'un coup, d'un choc. ricochet. Le contrecoup d'une balle (cf. Choc en retour).
2(1665) Mod. Événement qui se produit en conséquence indirecte d'un autre. conséquence, contrechoc, effet, réaction, suite. « Toute révolution politique a son contrecoup dans une révolution artistique » (R. Rolland). Subir le contrecoup d'un désastre. Par contrecoup.

contrecoup nom masculin Répercussion, conséquence indirecte d'un acte, d'un événement ; choc en retour : L'économie a subi le contrecoup du choc pétrolier.contrecoup (synonymes) nom masculin Répercussion, conséquence indirecte d'un acte, d'un événement ; choc en retour
Synonymes :
- répercussion

contrecoup
n. m. événement qui arrive par suite ou à l'occasion d'un autre. Les contrecoups d'une crise économique.
|| Par, en contrecoup: en retour.

⇒CONTRECOUP, subst. masc.
A.— Répercussion d'un coup, d'un choc. Synon. choc en retour :
1. Tamango frappa le premier. Par un léger mouvement de corps, le Blanc évita le coup; la crosse tombant avec force sur les planches se brisa, et le contrecoup fut si violent, que le fusil échappa des mains de Tamango.
MÉRIMÉE, Mosaïque, 1833, p. 68.
2. Le sergent haussa les épaules par un brusque mouvement dont le contre-coup fit tressaillir le petit captif à cheveux longs qu'il traînait à sa remorque.
O. FEUILLET, Bellah, 1850, p. 105.
B.— Au fig. Effet second, conséquence :
3. Le courant orgiaque, c'est un courant purement mystique, c'est le contrecoup, la suite nécessaire d'un mysticisme qui n'est pas contenu.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 14, 1922, p. 15.
Par contrecoup, équivalent de par répercussion. Ce besoin de célébrité qui lui fait tant de peine et à moi par contrecoup (CONSTANT, Journaux intimes, 1805, p. 211). Plus rare, en contrecoup. Provoquer un choc nerveux qui, en contrecoup, éveillera des sentiments, des états d'âme (HUYGHE, Dialogue visible, 1955, p. 101).
Rem. En arg., le mot désigne le contremaître, prob. p. métaph., le contremaître étant la personne qui répercute les ordres. Va-t'en chez les Eyssendeck, la grande maison de la rue Oberkampf... Tu diras au contre-coup que c'est la Balafre qui t'envoie (A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 206).
Prononc. et Orth. :[]. Écrit avec un trait d'union ds Ac. 1718-1878; cf. aussi ds FÉR. Crit. t. 1 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844, BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., LITTRÉ et DG. Écrit en 1 seul mot ds Ac. 1932 (déjà ds Ac. 1694); cf. aussi Lar. 20e-Lar. Lang. fr., ROB. et DUB. Au plur. des contrecoups. Pour le trait d'union et pour le plur. cf. contre-. Étymol. et Hist. 1561 au propre « répercussion d'un coup, d'un choc » (A. PARÉ, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, VIII, p. 25); 1665 au fig. « conséquence indirecte d'un acte, d'un événement » (LA ROCHEFOUCAULD, Réflexions ou sentences et maximes morales, éd. M.D.L. Gilbert, t. 1, p. 90 : Par contre-coup). Composé de contre- et de coup. Fréq. abs. littér. :279 (contre-coups : 28). Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 308, b) 627; XXe s. : a) 431, b) 327.

contrecoup [kɔ̃tʀəku] n. m.
ÉTYM. 1560; de contre-, et coup.
1 Vx ou littér. Répercussion d'un coup, d'un choc. Choc (en retour), ricochet. || Des contrecoups. || La balle a donné contre la muraille et il a été blessé du contrecoup (Académie). || Frapper par contrecoup.On écrit aussi contre-coup.
0.1 (…) c'est en effet ce qui se produit quelquefois lorsque l'on claque certaines serrures avec trop de force et que le pêne se rouvre immédiatement sous le contre-coup du choc (…)
A. Robbe-Grillet, la Maison de rendez-vous, p. 124.
2 (1665). Mod. Événement qui se produit en conséquence indirecte d'un autre. Conséquence, effet, réaction, suite. || Subir le contrecoup d'un désastre. || Par contrecoup.
1 Je vous vois partout dans un déchirement de cœur si terrible, que j'en sens vivement le contrecoup.
Mme de Sévigné, 1070, 11 oct. 1688.
2 (…) l'art flamand et hollandais du XVIIe siècle (…) est le contrecoup d'une vaste tragédie jouée pendant trente ans au prix de milliers de vies.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, III, II, II, p. 39.
3 (…) toute révolution politique a son contrecoup dans une révolution artistique, et la vie d'une nation est un organisme où tout est lié (…)
R. Rolland, Musiciens d'autrefois, p. 2.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contrecoup — Contrecoup. s. m. Repercussion d un corps sur un autre. La bale a donné contre la muraille, & du contrecoup l est venu blesser à la teste. Il sign. aussi, L impression qu un coup fait à une partie opposée à celle qui a esté frappée. Il fut blessé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Contrecoup — Con tre*coup , n. [F., fr. contre (L. contra) + coup a blow.] (med.) A concussion or shock produced by a blow or other injury, in a part or region opposite to that at which the blow is received, often causing rupture or disorganisation of the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Contrecoup — (fr., spr. Kongtrkuh), 1) Rückschlag; 2) widerwärtiger Zufall; 3) Unternehmen, welches Absichten eines Andern vereitelt; 4) (Chir.), so v. w. Apechema 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Contrecoup — (frz. Kongtrkuh), Rückschlag, Gegenschlag. C., in der Chirurgie die Verletzung eines Körpertheils, verursacht durch einen auf einen andern Körpertheil erlittenen Stoß …   Herders Conversations-Lexikon

  • contrecoup — (izg. kontrkȗ) m DEFINICIJA pat. indirektna posljedica djelovanja tupe traume koja se prenosi udarnim valom na stranu suprotnu od udarene; protuudarac (prilikom ozljede glave i sl.) ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

  • contrecoup — [kän′trə ko͞o΄] n. [Fr < contre (L contra), against + coup, a blow, COUP] an injury, as to the brain, resulting from a blow but produced in a part opposite to the part that received the blow, resulting from the impact of the organ against an… …   English World dictionary

  • CONTRECOUP — n. m. Répercussion d’un corps sur un autre. La balle a donné contre la muraille et il a été blessé du contrecoup. Il signifie aussi Impression d’un coup sur une partie opposée à celle qui a été frappée. Il fut blessé au front et mourut du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contrecoup — Denoting the manner of a contrafissura, as in the skull, at a point opposite that at which the blow was received. SEE ALSO: c. injury of brain. [Fr. counter blow] * * * con·tre·coup kōn trə .kü, kän n injury (as when the brain strikes the skull)… …   Medical dictionary

  • Contrecoup — ◆ Con|tre|coup 〈[kɔ̃trəku:] m. 6; veraltet〉 Gegenstoß, Rückstoß [frz., „Gegenschlag, Gegenstoß“] ◆ Die Buchstabenfolge con|tr... kann in Fremdwörtern auch cont|r... getrennt werden. * * * Contrecoup   [kɔ̃trə kuː; französisch »Gegenstoß«] der, s/ …   Universal-Lexikon

  • Contrecoup — Con|tre|coup [kon̶g̶treku̱; aus gleichbed. frz. contrecoup] m; s, s: „Gegenstoß“, „Rückstoß“, bei heftigem Aufprall entstehende Gegenkraft, die Kontusionen auch an der der Aufprallstelle gegenüberliegenden Seite hervorruft (z. B. bei ↑Contusio… …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke